IOP : insuffisance ovarienne prématurée

C’est une IO qui survient avant 40 ans.

1/100 de la population féminine.

Définie par : aménorrhée > 2 mois et FSH > 25 à 2 reprises.

Elle se caractérise par une altération du stock ovarien de follicules primordiaux, de leur maturation et de leur recrutement avec une accélération de l’atrésie.

Causes : chirurgie, radio et / ou chimiothérapie, génétique, auto immune, virale (oreillons), environnementales.

Bilan : fonction des données de l’interrogatoire :

  • génétique : caryotype, X fragile, prémutation FMR1,
  • bilan immunologique : AC anti TPO, anti 21OH lase dans le cadre d’immunopathie, de la maladie cœliaque, du lupus, de la myasthénie,
  • Dans 80 à 90 % des cas, pas de cause connue.

Le bilan reste important en raison du risque de transmission d’un problème génétique en cas de grossesse.

Au-delà du problème de la fertilité, l’IOP est un véritable problème de santé qui expose la femme à une altération de sa qualité de vie mais aussi à des risques accrus osseux, cardiovasculaires et cognitifs.

La prise en charge est basée sur le THS, voire la pilule pour prévenir toute grossesse si nécessaire dans la mesure où une reprise de la fonction ovarienne est décrite chez 25% des femmes dans l’année qui suit le diagnostic et s’accompagne d’un taux de grossesse de 4% !!!

Honoraires - Mentions légales - Infos Conseil de l'Ordre - site web du cabinet médical créé par medecin-site.fr